Rucher de VOIRON

Publié le par Cathy Nescroi carnettiste-illustratrice

Ce matin, lever de très bonne heure. Rendez-vous avec les copains pour nettoyer le rucher-école. Les abeilles ont besoin autant d'ombre que de lumière et l'ombre était un peu trop présente. Alors ni une ni deux, avec des potes bien costauds on commence l'élagage. Les abeilles dorment, il n'y a pas de vent et le bon temps est là. A cette heure très matinale, les abeilles ne nous embêtent pas, On peut même déplacer les ruches sans problème. Equipés de tronçonneuse, les frênes et les acacias n'en mènent pas large. De bons arbres mais si hauts !...

Tout est devenu propre pour accueillir les prochains stagiaires et les nouvelles abeilles. C'était trop sympa ! Bon j'étais la seule fille et mes petits bras n'ont pu porter que les petites branches mais on peut pas être photographe et bûcheronne...Merci les gars !!!

Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON
Rucher de VOIRON

Publié dans rucher

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article