Carnettiste nomade

Publié le par Cathy Nescroi carnettiste-illustratrice

Qu'il pleuve ou qu'il fasse beau, après la pluie le beau temps ou après le beau temps la pluie, qu'importe il faut partir. Cette fois-ci sans nos adorables samoyèdes. Ici le territoire est aux tétraslyres et autres animaux sauvages comme le chamois ou le lapin ou les rapaces. Pas de marmotte !

Nous voilà donc repartis seuls, un peu tristes de laisser nos quatre pattes à la maison. Ce coin-là je l'adore presque entre tous. Ce petit sommet du Roc d'Arguille nous emmène au Mont Pravouta et pour une grande traversée jusqu'à la Dent de Crolles. Je me rappelle le long zigzag que tout le monde connait et qui nous mène au sommet. En fait, il se monte bien ce zigzag, il faut se lever très tôt. Ce jour-là pas de chance, le crachin et la purée de pois. Le sommet ne s'est jamais découvert et arrivés à mi-hauteur il faut se rendre à l'évidence, faut redescendre. Le vent est violent, et la Dent de Crolles est un vrai gruyère avec des trous de partout et sans visibilité c'est le crash absolu. Donc retour sur les verts pâturages et je vous en fais profiter. Mon carnet toujours avec moi, un autre carnet...

Carnettiste nomade
Carnettiste nomade
Carnettiste nomade
Carnettiste nomade
Carnettiste nomade
Carnettiste nomade
Carnettiste nomade
Carnettiste nomade
Carnettiste nomade
Carnettiste nomade

Publié dans croquis randos

Commenter cet article